Découvrir, apprendre, pratiquer, progresser, transmettre.

Stages & Ateliers : Chant, instrumentaux ou sur un thème particulier, retrouvez ici des compte-rendus ou vécus de stages et ateliers divers, organisés par Jam Hall ou d'autres structures.

Chant et harmonies Bluegrass, s'améliorer

21-03-2022

Un stage en 2 parties, bonne idée ou pas ?

Question légitime puisque, instrument ou chant, l'usage est généralement plutôt à des stages ponctuels d'un week-end ou de quelques jours, à l'issue desquels on repart avec des pistes de travail pour un bon moment. Mais qui souvent se diluent dans le temps.

Le choix était cette fois celui de la progression suivie, avec 1er un premier week-end donnant des choses précises à travailler et acquérir avant une 2ème étape, un cran au-dessus, un mois plus tard.

De quoi s'agissait-il au juste ? Un stage de chant et harmonies vocales Bluegrass (voir cet article détaillé de Philippe Boutet sur la première partie).

Réparties généralement en deux ou trois voix (le plus souvent sur les refrains), les harmonies vocales du Bluegrass se composent d'une voix Lead (principale) à laquelle peuvent se joindre selon les cas une voix Ténor (plus aiguë) ou Baryton (plus grave).

Dans certains cas, on peut avoir plutôt une voix Low Tenor (même harmonie que Ténor, mais sous la voix Lead, donc grave) ou High Baryton (même harmonie que Baryton mais à l'aigu).

Sur les cinq chansons soigneusement sélectionnées, la première partie du stage a permis de chercher et travailler les voix ténors.

Directement enregistrés et fournis lors du 1er week-end par Mathilde Cousin, animatrice et professeur du stage, les enregistrement des voix Lead et Ténor des 5 chansons ont permis d'assurer leur acquisition pendant le mois intermédiaire.

Puis le deuxième week-end fut consacré à la recherche et au travail des voix Baryton, en conjonction avec les voix Lead et Ténor, ce qui fut grandement facilité par la première étape puisque les stagiaires avançaient là sur des bases acquises.

Une réalisation en trio ou duet présentée en situation aux autres stagiaires termina cette 1ère et dense édition du Stack.

Lien vidéo à venir.

Et la réponse est là.

Il y a en effet une énorme différence entre les amateurs de Bluegrass français et les américains. Ces derniers sont plongés dans ces harmonies ou même bercés par celles-ci bien souvent depuis leur plus tendre enfance. Ceux qui fréquentent l'église ou le temple s'habituent même à chanter à plusieurs voix par simple imprégnation. Ce qui n'est pas le cas des français. Même s'ils fréquentent ou ont fréquenté l'église en France, celle-ci ayant le plus souvent des valeurs artistiques euh... différentes.

Pour nous les Frenchies, ces harmonies ne sont pas naturelles ni même habituelles. Et en devenir familier ne s'acquière pas si facilement que ça, et certainement pas avec deux ou trois heures en compagnie d'un musicien américain qui ne saisit pas bien notre problématique, fut-il un prodige dans son instrument.

Mince ! Mais alors, comment chanter Bluegrass correctement ?

En dehors de la technique générale du chant (respiration, placer sa voix etc), voici déjà quelques astuces et principes de base :

  1. Être un minimum à l'aise avec l'anglais. Et si on ne l'est pas, il n'est pas ridicule de demander de l'aide à un proche quant à la prononciation ou la signification d'une chanson aimée qu'on souhaite proposer en jam. On chante toujours mieux ce que l'on comprend. Bien qu'il n'y ait pas UN accent américain, mais un bon paquet, certaines prononciations sont typiques des régions où le Bluegrass est très présent. Guettez par exemple la prononciation du mot "mountain" dans "Mountain Dew" par les Stanley Brothers. Se souvenir aussi que le "H" est une vraie consonne dans d'autres langues que le français.
  2. Travailler et soigner le phrasé. Prononcer les bonnes syllabes sur les bonnes notes ne suffit pas, ce doit être beau et vivant, fluide, posséder des respirations, des liaisons. L'un des stagiaires souligne d'ailleurs : "Bien comprendre la signification du texte est essentiel et c’est là aussi que chacun a la plus grande marge de liberté dans l’interprétation. On peut alors s’approprier le texte et faire passer dans le phrasé une note plus personnelle. "
  3. Si l'on prépare une chanson à plusieurs voix, inviter ses proches ou partenaires habituels à les travailler avec soi puis, en jam, attribuer les différentes voix à ces mêmes partenaires avant de commencer la chanson, ce qui évitera que d'autres musiciens, pourtant bien intentionnés, ne ramènent le chant à une approximation gentillette mais souvent maladroite.
  4. Et pas des moindres : il est primordial d'intégrer l'idée que, si les instrumentaux sont une part importante de ce genre musical, le Bluegrass c'est avant tout des chansons et donc des histoires. Et une histoire sans le ton et les émotions qu'elle exprime, ce n'est pas grand' chose de plus qu'un texte lu par une sythèse vocale numérique.
    Même enveloppé d'un magnifique G7 accompagné d'une belle quantité de licks joués sur un superbe instrument équipé de cordes toutes neuves.

Bien sûr, tout ne s'acquiert pas d'un coup, et une première étape consiste pour la plupart des nouveaux arrivants à maîtriser son instrument et ses spécificités, en place et avec tout le monde, ainsi qu'à placer les paroles dans une langue qui n'est pas notre langue maternelle. Mais ce n'est qu'une première étape dont il ne faudrait pas se contenter, une première marche pour monter plus haut.

Visiblement à Jam Hall, vous aimez les stages de Mathilde Cousin

Oh oui, on aurait du mal à le cacher (sourire). Et pour des raisons toutes simples, parmi lesquelles.

  • Ces stages ne nous donnent pas des voix toutes écrites à apprendre par coeur sans trop comprendre. On écoute, on ressent, on cherche, on essaye, ensemble. Parce qu'une des plus belles choses dans le Bluegrass, c'est que tout se passe ensemble. Et la mise en fonction de ces processus est pour une grande part dans la réussite. En s'attaquant par la suite à de nouvelles chansons, on ne repart pas de zéro à chaque fois, la progression des stagiairess en témoigne.
  • Le travail de l'écoute y est primordial. Bien sûr, en découvrant une chanson, mais aussi au moment de chanter avec d'autres, on fini par se sentir pousser des oreilles supplémentaires, au moins une pour chaque voix, une pour son propre instrument, une pour les autres musiciens etc. C'est d'ailleurs, physiquement, du plus bel effet esthétique!
  • La considération du niveau de chacun, qui permet à tous de se sentir à l'aise. Ce dernier stage comportait notamment un débutant qui est passé du stade bien compréhensif de prudent et timide à celui de joyeux et efficace compagnon de chant Bluegrass.
  • Il y aurait bien d'autres raisons à développer mais, pour n'en choisir qu'une, évoquons les échauffements vocaux choisis par Mathilde, grands moments à chaque fois pour la découverte de l'influence de chaque partie du corps sur la qualité du chant, mais aussi pour... les franches rigolades qu'ils amènent.

Rêvons de jams dans lesquels le chant ne serait pas la plupart du temps qu'un truc posé sur des accords parce qu'il faut bien les justifier, mais une belle histoire soulignée avec grâce, intentions et un plein baril de musicalité.

Article rédigé par Ti' Pierre

Et ensuite ?

On ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Des projets pour la saison 2022-2023 sont déjà en gestation, pour les débutants comme pour les autres, parmi lesquels une nouvelle édition du Stack (donc tous niveaux) désormais programmé chaque année, un stage spécial Chant pour la Jam Bluegrass, un autre Chant autour du micro central, et un spécialement dédié au Chant en musique Old Time.

Fichtre ! Mais comment être tenu(e) au courant de tout cela ? En vous abonnant à la newsletter de Jam Hall, bien sûr.

Et comment nous soutenir si vous le souhaitez ? En adhérent à Jam Hall ! C'est facile, pas cher (20 €) et ça rapporte beaucoup de joie et de belle musique !

 

 

Derniers articles
- I Saw The Light. Hank Williams, le film.
- Kids On Bluegrass Europe 2024
- Merci 2023, howdy 2024 !
- Le concert exceptionnel de Billy Strings à Paris - FALL TOUR 2023
- Open Mic Bluegrass & Old Time de Noël vendredi 22 décembre !
- Méthode Wernick pour la jam, soigneusement pensée pour le plaisir des jammeurs.
- Éric Stefanelli, banjo-trotter
- Benoit Dupeux, ingénieur luthier ou luthier ingénieux ?
- Hervé Lascaux, banjo-partageur
- Alabama Monroe au théâtre
- Mad Meadows spirit
- Rotterdam Bluegrass Festival, 23, 24 et 25 juin 2023
- Cheat GPT et le compositeur Bluegrass
- Virton Printemps 2023, starting blocks !
- Les Cours De Patrick
- Festival L'Herbe Bleue
- Winter, rencontre et transmission
- Exposition Black Indians
- Jam : déménagement réussi !
- Un banjo, trois doigts, plein de mélodies.
- Merci de votre soutien, on continue !
- Kids On Bluegrass Europe, vers 2023
- La Roche Bluegrass Workshop, souvenirs côté stagiaires et côté profs
- Calendrier 2023-2024, le chant en stages.
- Tiens !? Un stage de chant en français !
- Soirée Hootenanny & Jam, ven. 06 mai 2023 !
- Kids On Bluegrass Europe, c'est maintenant !
- Rotterdam Bluegrass Festival
- Charles Albert Tindley, Becca Wintle et des larmes.
- Stage Le Stack - Session 1
- Songcatcher : Old Time, Appalaches et cinéma.
- Turkey in the Straw, la controverse.
- Roger Mason, toute une vie de transmission orale
- California Bluegrass Association, l'élan... et la suite !
- Virton 2022, go !
- Le Stack ! Stage de chant bluegrass en deux parties.
- PiG Society, la causette.
- Mathilde Cousin, en harmonies.
- Nouvelle jam en Isère, un évènement Jam Hall !
- Les musiciens, la jam et le crayon.
- Le Winter de FBMA, une belle occasion !
- Les 50 ans de Rounder Records
- Quelque part, à un certain moment...
- Banjo Newsletter s'arrête.
- Ils étaient des millions...
- Le tour du monde Scruggs en 80 titres
- Guitare Bluegrass avec Bryan Sutton
- Doug Lang : I'll meet you on "Riverside Drive" for "Better Days".
- BBT Bluegrass Backing Tracks
- Back up Dobro, exploring the fretboard
- Tom T. Hall, le conteur d'histoires.
- Chambéry-La-Jam
- Improvisation mélodique
- Bluegrass Backing Tracks
- Shove That Pig's Foot a Little Further in the Fire
- School of Banjo
- Acheter son premier banjo en France.

Vous aimez le Bluegrass, l'Old Time, l'Americana.
Vous aimeriez que ces musiques et leurs valeurs soient plus représentées

Rejoignez-nous en adhérant,
et agissons tous ensemble.