Découvrir, apprendre, pratiquer, progresser, transmettre.

Charles Albert Tindley, Becca Wintle et des larmes.

21-03-2022

This post is available in  French or  English.

Charles Albert Tindley
 Charles Albert Tindley 

Charles Albert Tindley vit le jour en 1851 (pendant l'esclavage) et quitta ce monde en 1933.

Presqu'un siècle plus tard, les paroles de ses chansons font toujours glisser des larmes sur les joues des auditeurs.

Prêtre méthodiste, il composa plusieurs chansons de type gospel.

Né d'un père esclave mais d'une mère libre, il fut considéré libre selon le code de l'esclavage alors en vigueur. Il n'eut jamais l'occasion d'aller à l'école mais appris seul et avec l'aide de proches, et plus tard même par correspondance.

Jeune adulte, il s'installe avec sa femme à Philadelphie, travaille dans la construction comme porteur de briques. Sans aucun diplôme, il fut par la suite ordonné pasteur en passant un examen. Il fut d'abord pasteur itinérant dans le Maryland, le New Jersey et le Deleware avant de se voir confier une congrégation pour laquelle il fut d'abord concierge bénévole, congrégation qu'il s'activa à rendre multi raciale et qu'il fit grandement prospérer.

Il n'est pas rare aujourd'hui de le voir ou entendre cité comme le père du Gospel américain moderne.

Plus de détails sur Charles Albert Tindley (Wikipedia English).

Ses compositions

Des gospels, donc. L'une d'elles "I'll Overcome Someday" est souvent considérée comme base de "We Shall Overcome", hymne des défenseurs des droits civiques repris, entre autres, par Joan Baez et Pete Seeger.

Vidéo : Pete Seeger : We Shall Overcome.

Vidéo : Joan Baez - We shall overcome - March on Washington - Live 1963

Vidéo : Take your burden to the Lord and Leave it there - Joey + Rory. Une belle interprétation bien que le nom del'auteur ne soit nulle part mentionné.

Vidéo : I'll Overcome Someday - P.M. Adamson.

Charles Albert Tindley, biographier - biography. - Jam Hall
Charles Albert Tindley, biographier - biography.
 

Hors du temps

Un dimanche matin, il y a quelques années, quelque part aux Etats-Unis, lors d'un weekend de musique Old Time, un chalet de bois, les teachers ont choisi de chanter des gospels.

Voix d'hommes, de femmes se joignent, on sent vite que croyants comme athées (dont je suis) baignent dans une ambiance de paix et douce quiétude. La délicatesse des guitares, mandolines, banjos et violons n'y est d'ailleurs pas pour rien.

A son tour, chaque teacher propose un gospel de son choix. C'est maintenant Becca Wintle, avec  "What Are They Doing in Heaven Today". C'est ainsi, au travers de la très belle et très émouvante interprétation de cette jeune violoniste, que j'ai "rencontré" pour la première fois Mr Charles Albert Tindley. Et c'est tout simplement un de mes plus beaux souvenirs poétiques et musicaux.

Mais... le chapeau de ce post parlait bien de larmes, non ? Oui. Pour les auditeurs de "What Are They Doing in Heaven Today", parfois. Pour les interprètes aussi. J'en sais quelque chose, car cette chanson fait désormais partie de mon répertoire.

Vidéo : Ici Becca Wintle (au violon, à gauche) en jam à Clifftop, avec du bien beau monde.

Fiddler Becca Wintle - Jam Hall
Fiddler Becca Wintle
 

Article rédigé par Ti' Pierre

Audio : Une autre reprise de What Are They Doing in Heaven Today par le groupe écossais Mogwaï.

Merci à Célia Chalfoun pour la supervision des traductions et les corrections.

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter? C'est ici.




Les commentaires sont publiés après modération.
Les liens de sites ou courriels ne sont pas autorisés, les commentaires en contenant sont automatiquement effacés.

 

Derniers articles

Vous aimez le Bluegrass, l'Old Time, l'Americana.
Vous aimeriez que ces musiques et leurs valeurs soient plus représentées

Rejoignez-nous en adhérant,
et agissons tous ensemble.