Découvrir, apprendre, pratiquer, transmettre.

Accueil

Roger Mason, toute une vie de transmission orale

29-01-2022

3 commentaire(s) en bas de page..

Roger Mason
 Roger Mason 

Roger Mason, 50 ans de transmission musicale.
Mais quelle vie incroyable !
Roger Mason est un compositeur et interprète né en 1944 dans l'état du Maryland. Né aux US mais surtout un grand voyageur car il a sillonné toute la planète.

Arrivé à Paris en 1964, il commence à jouer de la guitare au Lionel Rocheman's Hootenany au Centre Américain à Paris. Il enseigne la guitare au Rocheman's Guitar Center.

Chaque semaine, les artistes amateurs pouvaient s'y produire le soir même sans la moindre audition préalable. De nombreux artistes ont débuté lors de ces soirées : Alan Stivell, Marcel Dadi, Art Rosenbaum (banjoiste « old-time »), Claude Lemesle, Steve Waring, Hervé Cristiani, Jean-Jacques Milteau, Julos Beaucarne ou Paul Préboist et Pierre Dac, et bien évidemment, Roger Mason.

Le point de départ du mouvement folk en France.

A travers l'acteur Romain Bouteille (le Café de la Gare), Mason aida à fonder Le Bourdon, le premier club Folk entièrement dédié au Folk français.

 - Jam Hall
 - Jam Hall
 - Jam Hall

Mason introduit la musique Cajun auprès du public français en 1974 avec une tournée triomphale de cinq semaines des Frères Balfa. Il dirigea aussi une collection de musique Cajun pour Le Chant Du Monde et fut invité à la jouer au festival Acadian Music à Lafayette (Louisianne) en 1978.
Parmi d'autres, il fut parmie les premiers guitaristes à utiliser la technique du finger-picking.

Il contribue à la transmission de l'apprentissage de la guitare folk et du finger-picking en publiant avec Steve Waring, dès 1971, des tablatures dans L'Anti-méthode de la guitare folk et un album qui a marqué de son empreinte toute une génération : Spécial instrumental de Guitares américaines (Le Chant du monde).

Il enseigne la musique à la Marymount International School de Neuilly-sur-Seine jusqu'en 1996, année où il quitte la France avec sa famille pour travailler à l'université de Miami et obtenir un doctorat en éducation musicale.

 - Jam Hall
 - Jam Hall

Concert 2022 au Paris Prague Jazz Club.

C'était un concert unique le jeudi 27 janvier 2022 au Paris Prague Jazz Club accompagné par le groupe français Strings Fellows. Une rencontre incroyable avec Bertrand Coqueugnot (banjo), Jean Darbois (violon), Jean-Marie Daviaud (mandoline), Christian Poitevin (basse), Hervé Nicole (guitare).
Voir leur site internet thestringsfellows.com.

Dans cette pittoresque cave de Saint-Germain-Des-Prés du Centre culturel Tchèque de Paris, le concert a débuté avec 4 titres interprétés avec brio par les Strings Follows, Dixie Cannonball, Sweet Georgia Rose, Midnight on the Highway, Nine Pound hammer. Puis Roger Mason a enchainé, seul à la la guitare avec son Blues de la Poisse, ainsi que des chansons de Woody Guthrie. Ils ont ensuite joué ensemble une version originale de City of New Orleans bien sympathique.

La seconde partie de soirée fut dédié au répertoire Cajun et Roger était à l'accordéon. Pour l'anecdote, Roger Mason découvrit lors de ses études musicales à New York, une valse traditionnelle, Madame Sosthène, qui est sans doute l'ancètre de la chanson cajun bien connue de tous, "Travailler c'est trop dur". Titre popularisé par Zachary Richard, Julien Clerc et bien d'autres.

Ne manquez surtout pas Roger Mason avec les Strings Fellows, le 4 août 2022, au La Roche Bluegrass Festival 2022.

Article rédigé par Philippe Boutet

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter? C'est ici.




Les commentaires sont publiés après modération.
Les liens de sites ou courriels ne sont pas autorisés, les commentaires en contenant sont automatiquement effacés.

Par Jo Gaucher
 le 30-01-2022 à 22:34
 - Très bon article Phil. Bravo ! Ah, la collection "Spécial Instrumental" 33 tours vinyle... J'en ai trois: Mary Rhoads (dulcimer), Steve Waring (banjo) et John Wright (guimbarde) accompagné par Roger Mason... aux cuillères !  
 
Par grassmatinee
 le 02-04-2022 à 18:21
 - Bonjour Jo! Moi, en plus, je possède le spécial instrumental mandoline américaine (Mick Larie & Bluegrass Connection) et le spécial Dobro (Gilbert Caranach & Bluegrass Connection). C'est avec celui de Mary Rhoads que j'avais appris à l'époque "Over the Waterfall. Les disques Chant du monde étaient d'une valeur inestimable à un moment où, l'internet n'existant pas, c'était le seul moyen de découvrir des musiques alors inconnues ou presque (penser aux New Lost City Ramblers ou aux Country Gentlemen par exemple). 
 
Par grassmatinee
 le 04-04-2022 à 08:44
 - J'y pense, j'ai commenté le commentaire de Jo Gaucher au lieu de le faire à propos de l'article de Philippe Boutet! Alors oui, bel article, et on sera un certain nombre à l'applaudir à La Roche en compagnie des copains de "Strings Fellows" le 4 août. Pour continuer à faire le malin, j'ai fait brièvement sa connaissance en... 1974 à la faveur d'un stage de collectage vers Parthenay (deux sèvres) qui m'a aussi fait rencontrer pendant quelques jours les frères Balfa (Rodney, Dewey et Will), leur petit neveu Tony et un guitariste nommé Bessyl Duhon avec lequel j'ai sympathisé rapidement. De grands souvenirs (arrosés), ce stage qui a vu la fin de ma période folk français, et un Roger Mason plus sombre que l'image " Blues de la poisse" qu'il portait à l'époque.