Découvrir, apprendre, pratiquer, transmettre.

Accueil

Banjo Newsletter s'arrête.

07-09-2021

This post is available in  French or  English.

Banjo Newsletter, a beacon through the years since 1971.
 Banjo Newsletter, a beacon through the years since 1971. 

C'est peu de temps après le décès de Spencer Nitchie, que son frère et associé Donald a annoncé l'arrêt de la publication après le numéro 575 de septembre qui sera uniquement diffusé au format pdf et disponible sur le site pour les abonnés.

Banjo Newsletter était, depuis 1971, un véritable point de ralliement pour les banjoïstes de la planète.

Avec cette source d'information, de répertoire et de technique, ouverte à tous les abonnés pour un prix dérisoire, la famille Nitchie a servi l'instrument et la musique avec soin et constance, d'abord grâce au fondateur Hub Nitchie, puis à ses fils Donald et Spencer qui prirent le relais en 1992 au décès de leur père.

Tristesse bien sûr chez tous les afficionados de Banjo Newsletter, mais aussi reconnaissance bien sûr pour toutes ces années de liens et de vie de notre instrument aimé.

 - Jam Hall

La démarche de Donald et Spencer est vraiment admirable et nous pouvons en prendre de la graine ! C'est même un modèle de générosité pour nous tous. Et ceux, en France, qui maintiennent en vie des publications papier ou web le savent bien. C'est beaucoup de boulot.

Donald lance vraiment un message à toutes les personnes qui voudraient reprendre le flambeau et s'impliquer dans la reprise de BNL. Il aimerait que d'autres, plus jeunes puissent poursuivre l'aventure ! 

Le site web pour sa part reste bien actif et le rédacteur en chef Callous Thumb ne manquera pas de nous tenir informé des évolutions à venir. Il est très reconnaissant aux nombreux abonnés, contributeurs et annonceurs fidèles, pour leur généreux soutien au fil des ans. Suite au décès de Spencer, 40 000$ ont déjà été collectés.

https://banjonews.com/2021-09/callous_thumb.html

 

Commentaires

Vous souhaitez commenter? C'est ici.




Les commentaires sont publiés après modération.
Les liens de sites ou courriels ne sont pas autorisés, les commentaires en contenant sont automatiquement effacés.